Indispensables abeilles !

Samedi 21 mai, vers 19h00, Mme Aurélie TRUSGNACK de Clermont en Argonne nous appelle pour signaler qu’un essaim d’abeilles venait de se poser sur un des engins effectuant les travaux de rénovation du Centre Bourg.

Aussitôt, Jean s’est rendu place de la République, muni de son attirail : Vareuse avec chapeau et voile, enfumoir….                                                                                                     L’essaim constitué d’une quinzaine de milliers d’abeilles a donc rapidement trouvé une nouvelle demeure pour démarrer une nouvelle vie !

NOTE TECHNIQUE :                                                                                                                         Un essaim d’abeilles provient généralement d’une ruche dont le population est devenue si importante qu’il n’y a plus assez de place pour tout le monde.                                                    A ce moment là, la colonie met en place le renouvellement d’une nouvelle Reine qui va être élevée par les abeilles nourricières. Dés que la nouvelle Reine est prête à naître, la vieille Reine fait ses préparatifs de départ avec la moitié de la population, ce qui constitue une essaim.                                                                                                                                                  Par un jour de grand beau temps, l’essaim prend son envol pour une destination encore inconnue. Très vite, celui-ci se pose et quelques groupes d’abeilles appelées « éclaireuses » partent à la recherche d’un lieu où l’essaim pourra « élire domicile » (tronc d’arbre, vieux mur…). Cette phase s’appelle  » l’essaimage« .                                                                                   Dés lors, la nouvelle colonie va pouvoir se multiplier et la Reine reprendre son activité initiale : Pondre et accroître s descendance. L’essaimage est le meilleur moyen de multiplication NATURELLE des colonies d’abeilles, assurant leur survie.                           Les mois de Mai et Juin sont les plus favorables à ce phénomène.

Si vous découvrez un essaim, n’ayez pas peur, et prévenez nous rapidement.            Beaucoup de gens hélas, les détruisent avec toutes sortes de produits insecticides ou tout simplement par le feu, par ignorance et méconnaissance de ce qu’elles représentent pour la survie de notre espèce.                                                                                                              Merci encore à Aurélie !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>