Taille des arbres fruitiers

Samedi 7 et 28 février 2015 se sont déroulés deux stages de taille des arbres fruitiers. Dirigés par Régis, pépiniériste professionnel, la première séance s’est déroulée par temps très froid et venteux.                                                                                                                         7 personnes étaient présentes, et autant pour la seconde session, qui a profité d’une météo plus clémente.

Le premier conseil de Régis concerne le matériel, qui doit être propre et adapté aux travaux à effectuer : sécateur, petite tronçonneuse, échenilloir, coupe branches ou ébrancheur.

 

 

 

 

 

A cette occasion, Régis a apporté son matériel qui comprend un compresseur autonome et toute une gamme de sécateurs pneumatiques avec rallonges pour les branches hautes (beaucoup plus pratique et bien moins dangereux que de monter sur un escabeau ou une échelle)

Petite astuce pour avoir du matériel qui fonctionne bien : une petite seringue d’huile !

Après quelques précisions sur les différents types d’arbres fruitiers (tige, demi-tige et basse-tige), viennent ensuite les conseils de taille proprement dites:                             Formation du gobelet par sélection de trois à cinq branches charpentières, puis les branches fruitières.

Ne pas hésiter à supprimer les petits rejets (gourmands) qui pendent sous la branche.      Le fait de couper la pointe d’une branche, renforcera celle-ci par la formation d’un bois plus fort. Mais attention, si la branche est plus forte, elle aura d’autant moins tendance à se plier ! et donc à dégager de l’espace pour laisser entrer la lumière.

Régis nous l’a bien dit :                                                                                                                   « Il ne suffit pas qu’un arbre soit beau, il faut aussi qu’il donne des fruits ! « 

Quelques exemples de tailles réalisées :

…et une fois le travail terminé !

Avant la taille…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour avoir un bel arbre et beaucoup de fruits, il faut penser également au sol. Pour cela, pensez à bien aérer la terre au pied de l’arbre sur une surface équivalente à 1 mètre environ. Cela évitera également la présence trop nombreuse des mulots qui pourraient ronger les racines et faire mourir l’arbre.

Au final, deux matinées très enrichissantes, conviviales et bénéfiques pour les amateurs de pommes, poires, mirabelles et autres prunes !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>