Argonne Fan’Nature au secours des Amphibiens

Vous êtes certainement nombreux à être déjà passés devant une réserve incendie d’une localité. Mais savez-vous qu’elle représente un piège pour de multiples amphibiens qui y  trouvent un lieu propice à leur reproduction ?

Dominique DURAND, maire de Dombasle en Argonne, fort de cette constatation, a fait appel à notre association afin de trouver et de mettre en œuvre une solution pour régler ce problème.

« Les amphibiens sont classés en trois ordres différents : les urodèles (salamandres et tritons), les anoures (grenouilles et crapauds), et les apodes qui regroupent les familles d’amphibiens fouisseurs au corps allongé et dépourvu de membres. Ils ont été les premiers vertébrés terrestres. Ils descendent certainement de poissons vivant il y a environ 360 millions d’années dans des marécages qui peu à peu se sont desséchés. Ces poissons ont donc commencé à s’aventurer hors de l’eau, donnant ainsi naissance à la classe des amphibiens. En effet, les amphibiens ont la particularité de vivre dans deux milieux différents : sur terre et dans l’eau, c’est d’ailleurs le sens de leur nom puisque amphibien signifie « qui vit dans deux éléments ». Ainsi, les amphibiens passent la plus grande partie de leur vie sur terre, mais ils naissent dans l’eau et ils  y retournent pour s’y reproduire. »

La bâche plastique qui assure l’étanchéité des bassins n’offre aux amphibiens qu’un aller simple vers l’élément liquide. Après réflexion, nous avons décidé de retenir la proposition de Régis Pethe : mettre en place 2 structures de chaque coté du bassin. Ces structures sont des maillages très serrés prévues à l’origine pour constituer une haie artificielle. L’extrémité immergée a été lestée avec du fer à béton et l’extrémité extérieure solidement arrimée à l’aide d’agrafes plantées dans le sol. Il ne nous reste plus qu’à attendre l’an prochain pour vérifier si les petites bêtes auront trouvé la sortie au moment voulu.

Cette intervention pour une collectivité, qui vise à préserver la biodiversité, entre tout à fait dans les objectifs de notre association. Souhaitons qu’elle en appelle d’autres.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>